Adam Ammouch, participant du Mobile Film Festival : «  C’était vraiment un défi »

Adam Ammouch, 22 ans, est passionné de cinéma. Il y a quelques temps, il découvre le Mobile film Festival. Le jeune homme n’hésite pas une seconde pour s’y inscrire. PressEyes a tenu à le rencontrer :

Adam Ammouch passionné de cinéma, participe au Mobile film festival

 

Comment avez-vous connu le Mobile Film Festival ?

J’ai connu ce concours grâce à des cours de cinéma que je faisais sur Carcassonne à la MJC (Maison des jeunes et de la culture).  Je me suis penché dessus et ça m’a de suite intéressé.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’y participer ?

C’est pour moi une expérience à ne pas louper. Ça m’a permis de mettre en avant mes performances, mais aussi de m’améliorer pour mes futurs projets, que ce soit  au niveau de l’écriture, du montage ou du tournage. Il faut savoir qu’au festival, on filme avec un téléphone mobile et c’est beaucoup plus compliqué qu’avec une caméra…

Filmer avec son portable n’est donc pas un avantage ?

Non pas du tout !  Avec son téléphone, on n’a pas toutes les capacités que l’on peut avoir avec une caméra.  Pour moi, c’était vraiment un défi et c’est justement une partie de ce défi qui m’a plu. Après, côté économique, filmer avec son portable est une idée géniale,  qui permet à de nombreux passionnés du cinéma de pouvoir participer au concours sans contrainte financière.

Il y a également la contrainte de la minute, est-ce que  vous avez rencontré des difficultés ?

Au début, je devais écrire un scénario sur la migration, mais c’était un peu compliqué de le faire sur une minute. C’est vraiment le seul problème que j’ai rencontré par rapport à cette limitation. Mais, j’ai vite rebondi.  J’ai donc écrit sur un scénario portant sur la danse, car, avec cette discipline, en une minute on peut faire ressurgir de nombreuses émotions.

Après, il est important de savoir s’organiser. J’ai écrit une storyboard de toutes les scènes que j’allais filmer. Donc je savais exactement ce que j’allais filmer à la minute près.

Vous pouvez nous en dire un petit peu plus sur ce court-métrage ?

C’est l’histoire d’un jeune homme passionné de danse qui s’endort et on rentre avec lui dans son rêve. Après, il se réveille … et je n’en dirais pas plus car je pense qu’il faut regarder le court-métrage pour le comprendre.

La sélection officielle sera donnée mardi prochain. On croise les doigts pour Adam !

Mathilde Dandeu 

À lire : Le Mobile Film Festival pour un cinéma égalitaire 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *