Culture

« Les feux de l’amour et du hasard » : Marivaux au coeur du cliché américain !

par  | 

 Mardi soir, nous étions au théâtre du Palace pour un petit moment de détente devant «Les feux de l’amour et du hasard».

Si vous aimez le théâtre autant que les séries américaines sentimentales et surjouées, comme l’une des plus populaires « Les feux de l’amour », alors vous allez adorer la pièce de la comédie « presque française » « Les feux de l’amour et du hasard ». Vous l’aurez compris, cette œuvre réalisée sous l’impulsion du collectif Airnadette est une adaptation de Marivaux (« Les jeux du hasard et de l’amour ») : alors que Silvia et Dorante sont destinés à se marier ensemble, ils ont tous deux la même idée… se mettre dans la peau de leurs servants afin de pouvoir s’observer.

Mais dans cette version soap aux décors dignes de la télévision américaine, et ce grâce à la mise en scène de Célia Pilastre et de Crystal Sheperd-Cross, l’intrigue se déroule au cœur du ranch de Flanagan. Les personnages sont remplacés par les célèbres prénoms  Brandon et Victoria, qui font basculer le marivaudage en une comédie burlesque et moderne ! On peut dire que c’est l’une des plus grandes forces de cette pièce. Un texte de Marivaux que l’on peut retrouver par  le vocabulaire utilisé, tout en jouant la carte de la parodie des feuilletons de la télévision américaine.

Un nouveau coup de souffle à Marivaux !

Une nouvelle version qui ne dégrade en rien la version originale. Bien au contraire, elle donne une nouvelle lumière à ces trois actes « marivaudiens ».  Des comédiens au jeu exceptionnel qui savent apporter la pointe d’humour qu’il faut en exagérant bien évidement la touche américaine,  que ce soit dans le récit ou la gestuelle. Une troupe qui n’a pas peur du ridicule et qui ose explorer les codes sans que cela ne devienne  vulgaire !  Des acteurs qui, le temps de quelques notes, nous montrent leur qualité ou non de chanteur et chanteuse. Car, que serait un soap opera sans une petite note musicale pour faire parler de ses sentiments. Dans le but de rester dans l’originalité, les comédiens s’adressent directement au public, ce qui lui permet d’exister et de ne pas être simple spectateur !

 

Si vous avez envie de passer un bon moment, on vous invite vivement à aller découvrir cette saison 18 épisode 4835 !

Mathilde Dandeu 

Plus d’informations : 

Les mardis : 15 et 29 janvier 2019  à 20H30

Le dimanche 20 janvier à 14H30

LIRE AUSSI

Le « concert sous hypnose » pour se sentir maître de soi-même !

Emmanuel Chila, le maître de la communication !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *