Les meilleurs moments des Emmy Awards 2017

Entre satire politique, apparition surprise et récompenses à la chaîne, la cérémonie des Emmy Awards revient pour sa 69ème édition, ce dimanche 17 septembre. Au cœur du Microsoft Theatre à Los Angeles, l’animateur Stephen Colbert a présenté les festivités de cette année. Une soirée électrique pleine d’humour.

© Television Academy

Et les champions des Emmy Awards 2017 sont … « The Handmaid’s Tale » et « Big Little Lies » ! Cette année, les projets télévisées portés par des actrices battent les records, avec cinq récompenses chacun. « La servante écarlate », l’adaptation du roman de l’écrivaine canadienne Margaret Atwood sur le site de streaming Hulu, remporte le prix de la meilleure série dramatique, de la meilleure réalisation avec Reed Morano et du meilleur scénario. Elizabeth Moss, l’une des protagonistes de ce futur dystopique, devient la meilleure actrice dramatique de cette 69ème édition.

© 20 Minutes

L’équipe de « Big Little Lies » reçoit le prix de la meilleure mini-série pour la mise en scène du quotidien chamboulé de cinq mamans. Nicole Kidman est même récompensée pour son rôle de femme battue. Si « Game of Thrones » est le grand absent de la soirée, d’autres séries ont pu être mises en lumière, comme « Veep » (meilleur comédie) et « This is us » (meilleur acteur dans une série dramatique, Sterling K. Brown).

Côté divertissement, l’animateur John Oliver remporte un prix pour son late show sur HBO et Saturday Night Live acquiert le statut de meilleur émission de sketchs. Parmi une longue liste de comédiens remarquables, Alec Baldwin se démarque avec le prix du meilleur second rôle de série comique. Dès son arrivée sur scène, il entame ses remerciements en disant « finalement, monsieur le président, ceci est votre Emmy ». Kate McKinnon reçoit aussi son du pour son interprétation d’Hillary Clinton.

Une cérémonie sous le signe de l’humour

Malgré son absence, Donald Trump est devenu la « tête de turque » de la soirée. En début de cérémonie, Stephen Colbert débute un monologue cinglant et diffuse un extrait d’un débat présidentiel durant lequel il expliquait vouloir un Emmy. « Mais il ne l’a pas eu, parce que contrairement à l’élection présidentielle, les Emmys sont attribués à celui qui reçoit le plus de voix des électeurs », lance le présentateur.

Il fait même appel à Sean Spicer, l’ancien porte-parole de la Maison blanche, afin d’évaluer les chiffres d’audience avec fantaisie. « Ce sera la plus grande audience à avoir suivi les Emmys, point, affirme-t-il perché derrière son pupitre préféré, que ce soit sur place ou autour du monde. » Ainsi, il n’hésite pas à se moquer de sa personne devant Melissa McCarthy ou encore Anna Chlumsky.

Marie Boetti

Source Photo : RTL.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *