L’Unesco perd les Etats-Unis et Israël

Israël a suivi les Etats-Unis, accusant ’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), d’être « anti-israélienne ». 

Les Etats-Unis resteront tout de même jusqu’au 31 décembre 2018 en tant qu’observateurs, ils avaient déjà quitté l’organisation entre 1984 et 2003. Depuis 2011, les Américains ont suspendu leur financement lorsque la Palestine a été admise comme Etat membre. Mais aujourd’hui, une nouvelle décision radicale a été prise. « Cette décision n’a pas été prise à la légère, et reflète les inquiétudes des Etats-Unis concernant l’accumulation des arriérés à l’Unesco, la nécessité d’une réforme en profondeur de l’organisation et ses partis pris anti-israéliens persistants », a précisé le département d’Etat américain dans un communiqué. Du côté de l’UNESCO les réactions sont multiples. « C’est une perte pour la famille des Nations unies. C’est une perte pour le multilatéralisme », a lâché Irina Bokova, la directrice générale de l’organisation, avant de rajouter qu’elle «regretter profondément» ce choix.

Israël suit les USA 

« Quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix », voilà l’explication d’Israël par Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, après la décision de quitter l’UNESCO, en lien avec le choix des USA quelques heures plus tôt. «L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver», a déclaré le premier ministre Israélien, Benjamin Nétanyahou. L’Etat Hébreu était membre de l’UNESCO depuis 1949, tout comme les Américains. Le conflit Israël-Palestinien reste le fond du problème. Depuis juillet déjà, les USA étaient sur la défensive. En effet, alors que le vieille ville de Hébron, en Cisjordanie occupée, a été déclarée « zone protégée » par l’Unesco, les Etats-Unis ont qualifié ce choix « d’affront à l’histoire ».

Léna Marjak 

(Source photo : La Tribune)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *