Ces femmes et ces hommes à suivre

Les japonaises se battent pour le droit de porter des lunettes

par  | 

Vous pensiez avoir tout entendu et tout vu concernant le sort des femmes ? Détrompez-vous ! Les Japonaises se battent aujourd’hui pour avoir le droit de porter des lunettes.

Un air froid, peu féminine… C’est ce que les lunettes refléteraient chez les femmes. Du moins, c’est ce qu’affirmaient certains dirigeants d’entreprises japonaises à l’antenne de la chaîne Nippon TV. Le chef d’une compagnie aérienne a même assuré qu’elles pouvaient entraver la vision et devenir un réel danger pour la sécurité de ses employés.

Nombreuses sont les Japonaises à avoir témoigné sous anonymat pour dénoncer cette injustice. Une jeune femme de 28 ans interrogée par l’Agence France Presse (AFP) a confié qu’on lui avait « demandé de ne pas porter de lunettes ». Selon ses dires, le manuel de son entreprise précisait que « cet accessoire donnait au visage une expression de froideur ». Atteinte du syndrome de l’œil sec, la salariée se fait du souci pour sa santé.

Toujours d’après les sources de l’AFP, le responsable d’une agence de travail s’est exprimé sur ce sujet en expliquant qu’il recevait de « certaines entreprises des demandes de réceptionnistes s’abstenant de porter des lunettes ».

L’injustice d’une inégalité

Devant une telle absurdité, des milliers d’internautes se sont révoltés sur Twitter. Ils ont ainsi repris le hashtag « Les lunettes sont interdites » afin de soutenir les Japonaises victimes de ce nouveau préjugé masculin.

L’actrice et auteure Yumi Ishikawa, connue pour avoir lancé la campagne #KuToo (un jeu de mots entre Kutsu signifiant « chaussures » et Kutsuu correspondant à « douleur ») contre l’obligation de porter des talons au travail, a tenu à élever la voix sur cette nouvelle injonction. La militante a déposé une nouvelle pétition auprès du ministère du Travail le 3 décembre dernier. Elle a déjà récolté 31.000 signatures.

L’artiste dénonce une réelle injustice subie par les femmes. Oui, car ces règles s’appliquent seulement à la gente féminine. Les hommes eux n’ont pas interdiction de porter des lunettes pour le bien-être de leurs yeux.


Ces femmes ont marqué PressEyes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.