Culture

« Ma Folle Histoire du Cinéma » s’invite à l’ère du numérique !

par  | 

Passionné par le cinéma, l’acteur et auteur Kevin Elarbi a sorti en novembre dernier son premier opus « Ma Folle Histoire du Cinéma », aux Éditions Ocrée. Un voyage à travers l’histoire du cinéma classique et de ces œuvres qui ont marqué le 7e art. 

« Ma Folle Histoire du Cinéma », de l’acteur Kevin Elarbi, est un ouvrage composé de  315 pages, à la fine écriture, pouvant décourager les moins téméraires ou littéraires. Ou tout simplement ces nouveaux lecteurs 2.0, qui n’ont pas la passion des feuilles et de leur douce odeur. Ils préfèrent faire glisser leurs doigts sur un écran pour passer d’une page à une autre.

View this post on Instagram

Et voilà. #MaFolleHistoireDuCinema est à présent disponible en librairie 📚 C’est une semaine très particulière pour moi, comme tout auteur sortant son premier livre. A cela s’ajoute ma participation au jury du Festival @courscharliecourts Samedi soir et le lancement de mon nouveau podcast #EntourageS sur @betaseries 📺🎬🎧 Écrire un livre sur le cinéma classique à 30 ans est peut être un peu présomptueux. Et le faire agrémenté d’interviews de Tim Burton, Mathias Gabin, Guy Ritchie, entre autre, est inespéré. Pourtant c’est une revanche certaine sur la vie, qui reste plus intéressante que le cinéma malgré ce que disait Truffaut. Bien que je déteste ceux qui font commerce sur les réseaux de leurs mésaventures, préférant une certaine pudeur, je ne peux m’empêcher aujourd’hui de ne pas penser que ce livre a été écrit après quelques années bien troubles : des choix de ‘ carrière ´ un peu douteux, la perte successive de très proches très jeunes dans des accidents ou des attentats, une dépression donnant lieu à des amitiés et addictions néfastes, une petite maladie vite oubliée, et pour finir un incendie ayant brûlé toute ma vie l’an passé … Pourtant on se remet de tout, quand on a la chance d’être passionné et très bien entouré. Et quand on est cinéphile. Le cinéma et particulièrement celui que j’évoque dans le livre a pour moi été salvateur comme jamais je ne l’aurai cru. Me plonger dans la vie de ceux qui l’ont fait aussi. Derrière l’image véhiculée par le papier glacé, il y a des âmes. Fragiles. Analyser la manière qu’elles ont eu de se relever et de mettre leurs souffrances dans leur art a été en plus d’une recherche pour le livre une introspection très personnelle. Cependant sans personne pour regarder ou lire mon travail impossible pour moi de créer, de diffuser, et maintenant de publier. Merci à tous ceux qui me suivent depuis des années et particulièrement les deux dernières. J’espère que ce livre écrit avec mes tripes donnera un petit coup de fouet aux jeunes cinéphiles qui en ont besoin, ces héros du 7eme art dont je vous raconte l’histoire se sont (presque) remis de tout. Par l’art. Par la création. Par le partage. Bonne lecture. Cinephilement. Kevin

A post shared by Kevin 🙋🏽‍♂️🏳️‍🌈🎞📚 (@kevinelarbi) on

Bonne nouvelle ! Le comédien a annoncé sur ses réseaux la sortie de son livre en version numérique. « Ma Folle Histoire du Cinéma » est disponible sur Numilog et AmazonKidle. Le projet permet aux amoureux du cinéma et des technologies de ne pas être mis de côté. L’occasion pour les nouvelles générations qui ne vivent qu’à travers leur portable ou tablette de connaître les aventures de ces personnalités qui ont fait le cinéma et celles d’aujourd’hui qui continuent à faire vivre le 7e art.

Kevin Elarbi en quête de nouvelles aventures

Il y a celles et ceux qui ont déjà savouré « Ma Folle Histoire du Cinéma » autour d’une tasse de thé, sous un plaid, dans un parc, sur une terrasse au soleil, dans un métro, dans un train ou dans un avion…  Un savoureux moment où le lecteur se laisse transporter par Kevin Elarbi, dans son voyage à travers les œuvres qui ont marqué le cinéma.

Le livre, à savourer page par page, ligne par ligne, lui fait connaître non pas la vie de James Dean, Marlon Brando, Gabin, Elizabeth Taylor…mais les coulisses de leurs films. Kevin Elarbi décrit avec justesse la grandeur de ces acteurs et actrices qui composent cet ouvrage. 

View this post on Instagram

#EntourageS devient mon meilleur lancement en podcast depuis #MakingOfThrones avec plus de 50 000 écoutes uniques pour chacun des deux premiers numéros depuis 3 semaines. Après Maxence et Sami, je reçois cette semaine le casting de #StarTrekPicard et Sir #PatrickStewart ( @primevideofr ) puis la philosophe @mariannechaillan ( #GameOfThrones ) | Inspiré du #ActorsOnActors de @variety c’est le seul podcast qui offre des entretiens de cette longueur à destination première des passionnés d’acting, de technique et de séries aux doubles lectures. Il est ENTIÈREMENT gratuit et disponible sur l’application #BetaSeries , sur @spotifyfrance , sur @deezerfr et sur @itunes 🎧 . . #EntourageS is my biggest podcast launch since #MakingOfThrones with more than 50k listeners for each of the two first talks in its three weeks’ debuts. After Maxence and Sami, I will receive this week the cast of #StarTrekPicard including @sirpatstew (@primevideofr) and the author @mariannechaillan (#GoT) next week. | Inspired by @variety ´s #ActorsOnActors , it’s the only french podcast of this length made for passionates about acting, technics and philosophy in TV Series. STREAMING IS TOTALLY FREE and available on the #BetaSeries’ app , @deezerfr @spotifyfrance and @itunes 🎧 . . #EntourageS #BetaSeriesLaRadio #KevinElarbi #StarTrek #StarTrekPicard #SirPatrickStewart #MaxenceDanetFauvel #Skam #Eliott #SamiOutalbali #LesGrands #SexEducation #Mortel #Rahim #JeanLucPicard #MarianneChaillan #QueerAsFolk #InsideTheActorsStudio

A post shared by Kevin 🙋🏽‍♂️🏳️‍🌈🎞📚 (@kevinelarbi) on

Pour 2021, l’auteur et comédien nous prépare de nouveaux projets, avec un nouvel ouvrage et l’écriture d’un scénario avec son ami réalisateur et scénariste Arnauld Mercadier (Clem, Coup de Foudre à Noël, Coup de Foudre à Jaipur). En attendant, vous pouvez retrouver son podcast « EntourageS », diffusé sur BetaSeries et différentes plateformes. Kevin Elarbi revient sur les plus grandes séries du moment et celles d’un passé proche avec des invités d’exception. On peut citer Randy Harrison pour « Queer as Folk », la philosophe Marianne Chaillan pour « Games Of Thrones », Maxence Danet Fauvel pour « Skam » en passant par Sami Outalbali pour « Sex Education », « les Grands » , « Fiertés » et « Mortel ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.