Série

« La Casa de Papel » la saison 5 : l’ultime ?

par  | 

Le tournage de la saison 5 de « La Casa de Papel » a débuté et serait bel et bien le dernier selon Entertainement Weekly. 

Il faudra profiter des dernières heures de braquages de la saison 5 de « La Casa de Papel ». Le cinquième volet serait le dernier selon Entertainment Weekly. Une information également confirmée sur les réseaux sociaux par Netflix. 

Si le tournage débute bientôt en Espagne et au Portugal, les fans vont devoir attendre un petit moment avant de retrouver les quelques survivants du Professeur ( Alvaro Morte ), qui ne seront pas de retour avant 2021 ! Une attente longue à laquelle nous sommes habitués avec une saison 4 tournée entre le printemps et l’été 2019 pour une arrivée sur Netflix le 3 avril 2020 !   

Tokyo la seule survivante ?

Après l’annonce de ce dernier chapitre, le créateur de la série Alex Pina a confié quelques détails sur les prochaines intrigues. Après la triste mort de Nairobi ( Alba Flores ), l’équipe du Professeur ne compte pas en rester là et mener à bien leur vengeance. «  On passe d’un jeu d’échecs – une simple stratégie intellectuelle – à une stratégie de guerre faite d’attaques et de contestations ». Alex Pina assure que cette saison 5 sera la plus emblématique de toutes celles déjà réalisées. De nouveaux ennemis feront partie de la bataille : l’acteur Miguel Angel Silvestre, ( Sense8) et Patrick Criado ( Permis de vivre). Pour le moment on n’en sait pas plus sur l’impact de leurs rôles. 

Les fans les plus aguerris ont déjà fait part de leurs hypothèses sur les prochaines aventures de « La Casa de Papel » en faisant de Tokyo ( Ursula Corberó ) la seule survivante reprenant les rênes de ce réseau de braquage avec le fils de Nairobi, la fille de Raquel ( Itziar Ituño ) , le fils de Monica ( Esther Acebo ) et de Denver ( Jame Lorente ) et les enfants de Berlin ( Pedro Alonso ) et de Bogotà. Une réflexion lié à la narration de Tokyo au fil des saisons qui serait en fait l’histoire de leurs parents leurs permettant de comprendre ce qu’ils ont vécu et continuer le combat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.