Nicolas Ullmann, pour des soirées inoubliables !

Vous aimez la fièvre du samedi soir ? Vous voulez passer une soirée incontournable ? Rencontre avec Nicolas Ullmann, l’homme des folles nuits Parisiennes …

Nicolas Ullmann et ses folles nuits parisiennes !

 Tout petit, Nicolas Ullmann piquait les vêtements de ses parents pour se déguiser. Depuis, il n’arrête plus de changer de costumes… Passionné de lectures, de chansons et de films. Acteur, chanteur et rock star, Nicolas Ullmann sait comment organiser une soirée mythique. « J’ai commencé à faire des soirées pour faire découvrir des groupes que j’aimais, j’appelais ça des cabarock. Essayez d’être à la pointe et trouver des musiciens qui n’étaient pas encore connus, en espérant que ce soit les stars de demain ». Chaque soirée à son propre thème, lié à l’univers du groupe. Nicolas Ullmann, ne veut pas rester Nicolas Ullmann. Si dans la vie quotidienne, il est Clark Kent, sur scène, il est Super man. Il choisit alors de se déguiser, pour lui permettre d’être plus libre et faire des choses extravagantes. « Au début je restais classique. Chapoté d’un haut de forme, je me mettais des moustaches, des vraies ou des fausses, puis après j’ai commencé à me déguiser selon les univers des groupes, si c’était un groupe de hardrock, je me déguisais en hard rockeur, un groupe de folk je me déguisais en baba cool … et maintenant j’ai le fief du déguisement et je me transforme à chaque fois en un personnage différent».

Un karaoké live

Avec le temps, Nicolas Ullmann a voulu changer les codes du concert. Pour cela, il a la majestueuse idée de transformer les spectacles en des Kararocké. « Les kararocké, c’est un karaoké live, où tu es accompagné par un vrai groupe. J’ai un peu mélangé les deux soirées. J’ai gardais le côté découverte, en mettant un groupe en première partie et après le kararocké ». Une nouvelle façon de découvrir la musique et qui marche. Les gens en redemandent et la fougue de Nicolas Ulmann plait. Il devient la star de l’organisation des soirées parisiennes et partout en France. Il est contacté par des marques, des festivals et les clubs branchés !

Nicolas aime découvrir les nouveaux lieux, mais celui qui est pour lui le symbole de toute cette histoire du Kararocké, est le Bus Palladium. «C’est devenu comme une seconde maison là-bas, c’est un lieu qui convient très bien, y a une bonne scène. Il y a le côté historique, lié au rock ‘n’ roll et surtout il est rare à Paris, de trouver une grande scène comme ça et où on peut faire des soirées de ce genre ». Si le chanteur est un oiseau de la nuit, étonnamment ce n’est pas ce milieu qui lui plait le plus… mais son propre univers à lui, son monde nuptial qu’il s’est inventé…

Avec Nicolas Ullmann, vos soirées vont être de véritables souvenirs. Un moment qui déborde, qui va marquer votre esprit, avec une entrée en Harley Davidson ou une fin de concert dehors … Les critères d’une soirée réussie selon Nicolas Ullmann ? « Il faut que ça laisse des traces, du bordel, du monde et un bon costume ».  

Avant de se quitter, le félin nocturne, nous a laissé quelques bonnes adresses …

Les lieux parisiens inévitables by Nicolas Ullmann

La rue Frochot dans laquelle tester tous ses bars en zigzaguant qui est un peu la mini Rue Oberkampf du 9ème arrondissement en plus Rock, donc plus cool.

Ses favoris :

Le « Dirty Dick » pour son design Tiky, ressemblant à un décor d’un film de Tarantino, ses cocktails fruités, qu’il est agréable de regarder se préparer, comme un chef ses plats en cuisine ouverte. ils y ajoutent de la poudre magique, des flammes, certains se partagent à deux ou six, dans des coupes en forme de volcan ou coquillage ». 

La porte d’à côté:

Le « Lulu White ». Dés qu’on pousse la porte du Rock N’Roll à fond, carte sublime faite de jolis dessins, cocktails extras aux prix défiant toute concurrence, ça gueule en anglais derrière le bar et on peux même se commander un oeuf dur au vinaigre

Puis toujours dans le 9ème  

Le « Bus Palladium », légendaire temple du Rock

Tous les vendredis et samedis, 3 groupes à découvrir de 20h à minuit et tous les 1ers samedi du mois les kararocké de M.Ullmann

Un karaoké Rock et Live ou vous êtes accompagnés par un super groupe de Rock

adresse :  6 Rue Pierre Fontaine, 75009 Paris

Le PCC 

Repaire de corsaires, rockeurs, et personnages de nuit du tout Pigalle, dont le look délabré  rappelle le cadre et branché N.Y période « CBGB »d’avant nettoyage

adresse : 59 Rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris

Pour changer de quartier :

La « Javelle » une guinguette populaire dans le 15e,  ouverte de 12h à 00h. Au programme concerts, cours de danse, soirées sans portables, un food truck différent par jour, pastis de l’ile de Ré, pizzas au feu de bois, loupiotes, jeux pour enfants…le plaisir de faire la fête avec tous les âges et milieux mélangés… et de juin Septembre le « Ullmann Kararocké ».

Prochaines dates : 19 et 28 septembre 

adresse : Port de Javel Bas, 75015 Paris

Le 19e 

Le « pavillon Puebla » dans les butes Chaumont pour sa sublime terrasse, sa verdure, ses romantiques promenades dans le parc, ses grands tapis, ses pizzas a gogo, ses frais cocktails…n’oubliez pas de commander la spécialité : le shot de verdita, recette ramenée du Mexique a base de piment frais. Délicieux.

adresse : Parc des Buttes Chaumont, Avenue Darcel, 75019 Paris

Le 6e

Le « Montana »pour son rooftop, les suites de son hôtel ouvertes les grands soirs pour y faire des shootings photo décalés, concerts en sous sol, et l’amusement de jongler entre les étages pour jouer à cache cache avec ses amis.

adresse : 28 Rue Saint-Benoît, 75006 Paris

Le 10e

« L’hôtel Bourbon » super cocktails, belle moquette, faune branchée, grand fumoir pour les mondains intoxiqués, salon purgatoire à Rez de chaussée.

adresse : 39 Rue des Petites Écuries, 75010 Paris

Le 11e

Le « Motel »,  pour ses karaoké Piano, sa faune musicale, un endroit qui donne envie d’y faire de belles rencontres…

adresse :  8 Passage Josset, 75011 Paris

Le « Balajo », pour les soirées Rock Vintage du mercredi du  légendaire Turky .Une des plus belles salles de Paris. L’equivalent du cinéma « Grand Rex « version boite de nuit. On y danse et apprends le rock acrobatique, y découvre les meilleurs groupes de Rockabilly. On a l’impression d’être dans le 1er épisode de retour vers le futur. Tout le monde est coiffé, look vintage. Hors du temps !

adresse : 9 Rue de Lappe, 75011 Paris

Le 8e

Pour finir le « Piaf » où vous pourrez retrouver Nicolas Ullmann une fois par mois, pour une soirée disco aux cotés de Cosmo ancien D.A de la mano et la belle Laurence Gris Mon Pré.

Pat deph, costumes à paillettes, col pelle à tarte et boule à facette de rigueur !

adresse: 38 Rue Jean Mermoz, 75008 Paris

 Plus d’informations : 

Retrouvez Nicolas Ullmann sur Instagram : https://www.instagram.com/nicolasullmann/?hl=fr

Son Facebook : https://www.facebook.com/nicoUllman/?fb_dtsg_ag=AdzrRx3VRgQ5eL-aHBbqNxOeRP7VB8B8psCLcfLHvjNbqQ%3AAdxnDz8p9ag-p_ncADHyh1ViwAxiDUMH9uXFVmmjp6sZPA

Retrouvez nous sur Instagram : https://www.instagram.com/presseyesmagazine/?hl=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *