Pop up des insulaires : le rendez-vous mode à ne pas louper !

Trois filles, trois marques, la même passion, la mode. Ensemble elles ont créé Pop up des Insulaires. PressEyes vous en dit un peu plus sur ce concept.

 

Emilie, Caroline, Adeline, trois femmes qui sont parties vivre à l’île de La Réunion il y a quelques années. Sous le soleil et les cocotiers, elles décident de monter chacune leur propre marque. Emilie, « La petite plagiste ». Une collection de bijoux, et de prêt-à-porter. Caroline, « Summer Waves ». Une collection de maillots de bains femmes. Adeline, « Saltandlemon ». Du prêt-à-porter féminin et du linge de maison. « On a chacune des marques qui fonctionnent bien à La Réunion et on avait envie de se développer, explique Caroline, on s’est dit, que l’on pouvait rassembler nos compétences et les qualités de chacune, pour revenir en Métropole et présenter nos marques ».

Pop up des insulaires, un nom pour souligner le soleil de La Réunion, le côté tropical que les jeunes femmes ont voulu ramener dans la vie citadine.

Pop up des insulaires : un concept éphémère

Si les filles ont leurs propres sites internet et Adeline son magasin, elles ont décidé de lancer pour cette première édition une vente éphémère entre le sud de la France et Paris. « Comme nos produits sont vraiment par rapport à une saison, c’était vraiment dans l’éphémère, sur la période estivale et on avait envie d’aller dans plusieurs endroits », souligne Caroline. Une première expérience test que les jeunes femmes vont réaliser ensemble. « C’est un projet sur lequel on travaille depuis plusieurs mois, si ça fonctionne bien, c’est un concept que l’on aimerait bien développer dans les années à venir ».

Des collections qui voyagent

Chacune pense leur collection différemment, mais le voyage n’est jamais très loin… Adeline, qui aime l’aventure, crée ses pièces en fonction des pays qu’elle a visités. Emilie ramène des pierres, des matériaux des lieux où elle s’est rendue pour s’inspirer dans la création de ses bijoux. Caroline reste attachée à La Réunion, qui est l’une des ses principales sources d’inspiration. Des maillots sportwear tout en étant féminin, qui reflètent l’environnement, les couleurs qui l’entourent. Mais bien évidemment, elles regardent également les tendances actuelles, « qui vont confirmer certains dessins ou les modifier ».

Jodie la petite frenchie, l’égérie de Pop up des insulaires

Jodie la petite frenchie, si vous ne la connaissez pas, aller vite la suivre sur Instagram… Une des Instagrameuses les plus influentes du moment. Ce que l’on aime ? Elle ne se prend pas la tête et c’est ce qui a plu à nos trois créatrices. Caroline explique : «  Jodie est assez naturelle, ce qui est important pour toutes les trois. On vient de La Réunion, mais on arrive en Métropole, donc on voulait une fille avec un style un peu parisien. Une fille branchée, mais qui reste naturelle. On trouvait que Jodie avait ces qualités là, et en plus elle est très sympa, on a eu beaucoup de plaisir à travailler avec elle ».

 Des collections qui font craquer

Pour les adeptes de la Mode, le choix va sûrement être difficile. Les collections sont tout aussi belles les unes que les autres. Du prêt-à-porter qui donne envie, pour être au top cet été. Des maillots dans lesquels on se voit bien faire la belle sur la plage. Des bijoux d’une finesse que l’on adore et qu’on aimerait acheter pour se créer une parure à l’occasion de chaque soirée.

Pour vous aider à choisir, voici les coups de cœur des créatrices. Pour Adeline, ses trois coups de cœur sont la robe blanche indiana, le chemisier tropicale cruise blanc et la veste lagon bleu et le col jaune en velours.

Pour Emilie, ce sont La bague zipolite plaquée or avec une pierre fine, la casquette mixte qui est une nouveauté de cet été et le collier frida.

Enfin, Caroline est tombée sous le charme du maillot une pièce rayée brique et ivoire, de la brassière Oléron beige, du bandeau kaki et de la culotte ivoire.

PressEyes a aussi ses pièces favorites. On adore : la salopette Sailor, le une pièce RÉ bleu et la bague plaquée or et sa pièce martelée.

Pour les Parisiennes, on ne loupe pas Pop up des Insulaires du 25 au 27 mai, 21 rue Debelleyme 75003, de 9h à 19h.

Mathilde Dandeu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *