Musique

Les clips de juin pour célébrer la fête et l’amour

par  | 

Pour ce mois de juin, la sélection des clips favorise le lâcher prise, la fête, la vie, la danse, mais aussi l’amour et la bienveillance.

Amir : « La Fête »

On commence cette sélection dans un grand supermarché aux côtés d’Amir qui nous invite à faire « La Fête » ! Après des mois de confinement, c’est le tube qui nous donne envie de danser, de chanter et lâcher prise sur les petits tracas du quotidien. On ne fera plus les courses de la même façon, ça, c’est certain ! 

Sarah Rebecca : «  Call me »

À travers «  Call me », la chanteuse Sarah Rebecca, souligne ces histoires d’amour où la passion est si forte qu’elle finit par nous déchirer. Un clip aux allures rétro par la présence de Sarah Rebecca vêtue d’une longue robe pailleté faisant écho à ces chanteuses des années 50. Quelques passages du clip nous font également penser au film « GHOST », accentué par la chanteuse s’interposant entre le couple tout comme Oda Mae Brown (Whoopi Goldberg), lorsqu’elle fait l’entremetteuse entre l’âme de Sam Wheat (Sam Wheat) et sa fiancée Molly Jensen (Demi Moore). La voix de l’artiste nous transporte dans ces nuances d’aigus entremêlés à une musicalité pop et électro. Pour les fans de la série « SKAM », vous reconnaîtrez également la présence de l’acteur Maxence Danet-Fauvel, l’interprète d’Eliott. 

Simon Atlan : « Première danse »

Direction les années 1960, pour une « Première danse » avec Simon Atlan. Chemisier à fleurs, bandana et lunettes de soleil rondes, l’artiste nous ouvre les portes de cette discothèque ou souffle un vent de liberté de ces années de contre culture avec le mouvement hippie. Comme son nom l’indique « Première danse » est une invitation à danser sans une autre pensée pour savourer le moment présent, sans penser à l’après… 

Markus : « Nuage »

Pour son nouveau clip « Nuage », l’artiste Markus, nous transporte au coeur de l’orient. Un voyage instrumental en pleine nuit. Un clip nous transportant au crépuscule pour s’abandonner, comme si l’obscurité nous permettait de tout oublier, de danser, de vivre, de respirer et… tout arrêter pour admirer le lever du soleil. 

Julien Doré : « La Fièvre »

Pour son nouveau single « La Fièvre », Julien Doré nous offre un clip décalé avec cet individu ayant la terre en office de tête. Les images se succèdent les une après les autres nous faisant découvrir à chaque fois un nouveau paysage, mais aussi cette terre et cette société qui s’écroule. Les banquises remplacées par des mers de sable immense, ou encore l’humain individualiste qui ne vit que pour lui sans aider son prochain. 

Camille Lellouche et Grand Corps Malade : « Mais je t’aime »

On termine cette sélection avec un hymne à l’amour… « Mais je t’aime », interprété par l’humoriste et comédienne Camille Lellouche et l’artiste Grand Corps Malade. Camille Lellouche et Grand Corps Malade dos à dos, face à face, en noir et blanc pour souligner ce mot parfois difficile à prononcer « Je t’aime ». Un clip simple, tant les paroles suffisent à elle même pour représenter ce qu’est l’amour avec ses forces et ses faiblesses.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.